2.jpg

Pholiotina rugosa (Peck) Singer (1948) [1946]

21 novembre 2020

Division : Basidiomycètes
Classe : Agaricomycètes
Ordre : Agaricales
Famille : Bolbitiaceae
Genre : Pholiotina
Récolte du 14 novembre 2020 – Gaillan en Médoc – Gironde (33)


Biblio : Guide des champignons de France et d’Europe, Ed. Belin – Guillaume Eyssartier et Pierre Roux p. 676


La « jumelle » de Pholiotina filaris (Dans la majorité des ouvrages mycologiques, elle est donnée comme l’équivalent taxonomique de P. filaris, sans toutefois faire l’unanimité) reste tout de même rare dans nos contrées. On la trouve en Amérique du Nord, mais aussi en Asie et.. en Europe ! Elle contiendrait des amatoxines équivalentes à l’Amanita Phalloides. Des accidents sont rapportés quant à sa consommation, certains mycophages borderline l’ayant confondue avec des Psilocybe…
C’est une trouvaille au jardin, dans la terre fraiche et riche en humus, copeaux et bois pourris, tout près d’un châtaigner.
Pholiotina rugosa diffère donc de P. filaris par son chapeau plus grand et cabossé. Sa description microscopique reste identique.
Description macroscopique
Chapeau : Brun-roux 2-3 cm de diamètre, conique omboné-obtus puis convexe – Hygrophane.
Lames : crème ochracées virant à l’ocre, adnées, ventrues avec arête blanche. Chair très mince.
Stipe : 0.3×3-4 cm, ocre et légèrement floconneux. Un anneau membraneux mince, ascendant, strié dans sa partie interne.


Saveur : douce
Odeur : faible
Comestibilité : TOXIQUE – MORTEL